Juin 1915 Juillet 1915 Juin 1915 (2) Accueil Juillet 1915 (2)13 juillet 1915 , le 272e RI est toujours en repos au Camp Romain. 14 juillet 1915 , le régiment quitte le Camp Romain pour le Camp de la Béholle , le 6e bataillon s'y rend avec les 13e et 14e Cie. Quant au 5e bataillon, il se déplace au carrefour des Trois Jurés avec les 15e et 16e Cie. Le 272e RI ira relever le 128e RI dans la nuit du 15 eu 16 juillet dans le secteur de la Tranchée de Calonne. 16 juillet 1915 , le 272e remonte de nouveau en ligne au delà de la Tranchée de Calonne: emplacement des bataillons et compagnies - sur la droite, le 5e bataillon ayant en première ligne les 17e 18e et 19e Cie (Soldat Lucien Bénard et Capitaine Quentin Bauchart) - en seconde ligne la 20e Cie - sur la gauche le 6e bataillon ayant en première ligne les 24e 23e et 21e Cie - en seconde ligne la 22e Cie - en réserve le 4e bataillon ayant deux Cies les 13e et 16e près du PC du Général de Brigade. 17 juillet 1915 , bombardement très intense sur tout la ligne du front occupé par le 272e RI durant la nuit du 16 au 17 juillet. A 3h du matin se déclanche une attaque allemande sur tout le front du 5e Bataillon, particulièrement intense sur la position " le Chapeau " (voir carte ci dessous). La 19e Cie sous la pression de l'attaque doit quitter cet ouvrage. Vers 9h et 11h du matin, deux contre attaques ne réussissent pas à repousser l'ennemi des positions conquises. 14h30, la 19e Cie se lance à nouveau dans une contre attaque renforcée par des éléments des 13e et 15e Cie, elle réussit à repousser les allemands de quelques mètres (...). Les hommes s'accrochent au terrain reconquis mais les pertes sont très importantes. On relève sur le terrain: - 62 tués - 120 blessés et 51 disparus. Parmi la liste des tués se trouve Lucien Bénard , frère de Louis Bénard de la 19e Cie. Son Histoire.
5 juillet 1915 , au 4e bataillon RAS, au 5e bataillon on note que l'ennemi active son artillerie autour du point appellé " le Chapeau ", de notre côté nous répliquons avec des bombes à ailettes. Au 6e bataillon, fusillade toute la nuit. Les travaux sont orientés vers la construction de nouveaux abris, l'entretien des boyaux de communication, l'assainissement des tranchées et la réfection des parapets. Pertes du jour : 3 morts, soldats Bienfait Albert, Touret Alexis et Lefebvre Victorine. 2 blessés, Garlen Yves et Callarec François. 6 juillet 1915 , les bataillons tiennent toujours les mêmes positions, l'activité ennemie s'intensifie sur les points fortifiés mais la ligne de front ne bouge pas. Pertes du jour : 1 tué soldat Mongrenier Charles tué, Caporal Debize Charles blessé, soldats Séry Charles, Conénot Henri, Le Capelain Fernand, Lamauré Charles, Piedfourk Jules, Paquin Albert, Penven Jean Marie blessés.
la position du "Chapeau" où l'Adjudant Lucien Bénard 272e RI fut tué le 17 juillet 1915
Lettre de Louis Bénard 19e Cie 272e RI datée du 3 juillet 1915. Dans ce courrier, LB décrit les dures combats de fin juin 1915 dans le secteur de la tranchée de Calonne. Les courrier du front de Louis Bénard
2 juillet 1915 , le 272e RI reçoit l'ordre de relever les unités du 128e et 87e RI dans le secteur de Bois Haut . La relève commençée à 19h30 prend fin à 21h30. le 5e bataillon occupe la partie droite du secteur, le 6e bataillon la partie gauche, le 4e bataillon est maintenu en réserve. Perte de la journée : Victor Cahon 24e Cie blessé.
Photos collection Louis Bénard. Période début juillet 1915. Sur la photo du bas (vous agrandissez en survolant la photo) Louis Bénard (19e Cie 272e RI) situé à gauche de la photo porte une canne, sur sa droite un soldat de sa compagnie aborde sur son uniforme la médaille d'Argonne créée par le capitaine quentin BAUCHART.
10 juillet 1915 , le front occupé par le 272e RI est plus calme que les jours précédents, néanmoins, la troupe s'active toujours dans la construction d'abris sous terrains, la pose de chevaux de frise, et la réfection des parapets. Depuis début juillet les pertes s'élève à: 28 blessés et 7 tués. 11 juillet 1915 , le régiment en entier est relevé par le 128e RI dans la nuit du 10 au 11 juillet 1915. L'ensemble des bataillons se retrouve au Camp Romain au nord de Haudiomont , 10 kms à l'est de Verdun.
Lettre de Louis Bénard 19e Cie 272e RI datée du 7 juillet 1915. Dans ce courrier, LB décrit les journées de combats dans le secteur de la tranchée de Calonne. Les courrier du front de Louis Bénard
Carte de la situation du 272e RI au 25 juillet 1915, le secteur reste inchangé depuis début juillet 1915, seules les compagnies ont parfois changé d'emplacement.
Croquis de la position dites " Le Chapeau ". Ce point fort sera l'objet de nombreuses attaques meurtrières en juin juillet 1915