AccueilListe des pertes du 72e RI
72ème Régiment d'Infanterie Le 72ème RI est un régiment Picard, le 1er bataillon du 72ème RI est à Péronne les autres bataillons sont situés à Amiens, caserne Friant. Le dépôt de son corps militaire à Morlaix en Bretagne après l'occupation de la ville d'Amiens en aout 1914. A la veille des hostilités, le 72ème RI est commandé par le colonel Toulorge, pas moins de 7 officiers se succèderont pour le commandement du régiment jusqu'en 1919: Colonel Toulorge (1914) Monterou (1914-1915) Lt Colonel Bonnet (1915-1916) Auvergnon (1916-1917) Arulin (1917) et Mignon (1917-Armistice).
Organisation du 2ème Corps d'Armée (Amiens) 1914 : Général Gérard La 3ème Division d'Infanterie (Amiens) est commandé par le général Regnault . La 5ème Brigade est commandée par le général Deffontaines dans laquelle sont incorporés les 72ème et 128ème Régiment d'Infanterie. En août 1914, le 72è sera incorporé dans la 5ème Brigade de la 3ème Division d'Infanterie puis dans la 250ème Brigade de la 125ème Division d'Infanterie en juin 1915. En mars 1917, le 72è est rattaché à la 87ème Division d'Infanterie puis d'avril 1917 à novembre 1918 au 2ème Corps d'Armée.
Composition d'un régiment Français en 1914
Stratégie Française en 1914 Stratégie Allemande en 1914
Les officiers et sous officiers du 72e RI en 1914
Liste des pertes du 72e RI
Campagne militaire du 72ème Régiment d'Infanterie Août 1914 Le 72ème RI part en campagne militaire le 5 août 1914, il rejoint la Belgique et livre bataille à VIRTON les 22, 23 et 24 août 1914. 27 août 1914, combats dans le village de CESSE (11ème compagnie). 28 août 1914, repli dans la forêt de DIEULET à l'ouest de CESSE. Le replie sur la Marne 29 aout - 4 septembre 1914. Bataille de la Marne 6 septembre 1914, les 5 et 6ème Cies défendent le village et les ponts de PARGNY SUR SAULX. Le 3ème Bataillon 11ème Cie livre bataille à ETREPY et Le BUISSON sur SAULX. 8 septembre 1914 violents combats à MAURUPT. Après les combats, le 72ème RI se bat à Servon et aux abords de la forêt en Argonne et tient les positions du Bois de la Gruerie. Argonne - Bois de la Gruerie Du 30 septembre au 1er octobre 1914 et du 18 octobre au 29 octobre 1914, le 2ème bataillon repousse des attaques dans le secteur du Four de Paris. Du 2 au 11 novembre 1914, le 1er bataillon se bat à SAINT HUBERT. Le 3 novembre 1914, la 6ème Cie reprend les tranchées de St Hubert et Four de Paris. Entre le 24 et le 29 novembre 1914, échec des troupes allemandes face au 72ème RI dans le secteur de La Fontaine aux Charmes. Le 15 janvier 1915, le 72ème RI est mis au repos jusqu'en février 1915.. La Champagne En février et mars 1915, le 72ème RI par pour les offensives en Champagne, combats à MESNIL LES HURLUS le 22 février 1915 dans le secteur du " bois jaûne brûlé". 23 février 1915, le 3ème bataillon prend pied dans la partie méridionale du bois. Les combats en Mars 1915. Les Eparges Riaville Avril 1915, le 72ème RI est dans la région de Verdun et attaque le village de RIAVILLE en WOEVRE. Combats sur la crête des Eparges. 1er au 8 Mai 1915, repos à Verdun. Au village des Eparges le 9 Mai 1915. Forêt d'Argonne ravin des Courtes Chausses De juin 1915 à juillet 1916, le 72ème RI occupe le secteur de l'Argonne et livre combats au ravin de la Courte Chausse, plateau du fer à cheval et crête de la fille morte (localisés en forêt d'Argonne). Combats du 13 juillet 1915. Argonne Août 1915. Septembre 1915. Octobre 1915. Novembre 1915. Décembre 1915. Janvier 1916. Février 1916. Mars 1916. Avril 1916. Mai 1916. Juin 1916. Juillet 1916. Somme Bouchavesnes Août. Septembre 1916, le 72ème RI reste 6 semaines à l'entrainement à l'ouest de BOUCHAVESNES. Le 13 septembre 1916, il prend part aux opérations au nord de la SOMME. 4 octobre 1916, le régiment est mis en réserve. Dans la nuit du 4 au 5 octobre 1916, le régiment passe en ligne au nord-est de BOUCHAVESNE jusqu'au 15 octobre 1916. Le 7 octobre 1916, le 2ème bataillon livre combats, le 1er bataillon est en soutien au point 2449, côte 120. le 11 octobre 1916, le Lt colonel BONNET commandant le 72ème RI est tué à son poste de combat (PC point 2442). Le 13 octobre 1916, offensive du 3ème bataillon sur "L'Epine de Malassise" et "Bois St Germain". En 1914 ; Casernement : Amiens ; 5e Brigade d'infanterie; 3e Division d'infanterie; 2e Corps d'Armée A la 3e DI d'août 1914 à juin 1915, puis à la 125e DI jusqu'en déc. 1916, puis à la 87e DI d'avril 1917 jusqu'en nov. 1918 Décembre 1916 - mars 1917 Algérie. Mai 1917. Saint Quentin. offensives au Chemin des Dames. 1918 Janvier 1918 - Marne (15-31 juillet) Aisne: Oulchy-le-Château Offensive de l'Aisne (27 août) Thielt, la Lys (19 octobre)