AccueilCe petit livret publié en 1906 recueille quelques chansons de soldats très populaires à cette période. Le texte des chansons est un mélange de valeurs patriotiques et d'exaltation nationale, les titres évoquent le quotidien du soldat et l'esprit de camaraderie qui encadre sa vie militaire. " Recueil de Chansons de Route du Soldat " - Le Bivouac - Derrière les P'tits Soldats - La Ronde des Matelots - Ousqu'est Saint Nazaire ? - Marche Lorraine - Je Voudrais être Tambour Major - Honneur et Patrie - Les Grognards - Voulez Vous du Tabac ? - L'Hotel du N°3 - A La Caserne - Le Soldat - Le Fantassin - Sur les Routes - La Charge - Ousqu'est donc Sissonne ? - Chant du 72e - La Croix de la Cantinière - Les P'tits Vitriers - Les Pommes de Terre Malheureusement aucune partition n'accompagne les chansons, le nom des auteurs n'est pas indiqué.
Merci à l'arrière petite fille de Paul Hofinger pour la communication de ce document
Le soldat Paul Hofinger, sergent fourrier, était dans la 11e compagnie au 3e bataillon du 72e RI. Il a écrit cette chanson à la gloire de sa compagnie ainsi que des officiers qui en ont pris le commandement "Cette chanson a été écrite le 22 décembre 1914 dans un vieux gourbis à 300m des boches dans le bois de la Gruerie." Paul Hofinger 11e Cie 72e RI
3e Couplet Nos pères nous ont dit: Garçons, Soyons vaillants dans la bataille, Nous avons dit: nous le serons; Les Français bravent la mitraille. Nos belles, des pleurs dans les yeux. On dit: nous vous serons fidèles, Revenez nous victorieux; Nous l'avons promis à nos belles. 4e Couplet Voyez flotter dans le ciel belu Le noble symbole de la gloire, Et briller en lettre de feu Ces noms d'eternelle mémoire: Wagram, Moskowa, Marengo, Combats glorieux, noms de flammes, Vers nos morts de Solférino, Fils de France, élevons nos ames.
Chant du 72e Le coeur plein d'une ardeure guerrière, Défile notre régiment (bis) Tête haute, l'allure fière, Et chacun pense en le voyant (bis) Que l'âme de la France entière Anime ce beau régiment 1er Couplet Parmi les plaines, les vallons, Le coeur joyeux l'allure fière, Ils sont partis nos bataillons, Pour défendre notre frontière; Vieux soldats et jeunes conscrits, Sergents à la moustache grise, Tous ils marchent pour le pays, Et d'espoir leur âme se grise. 2e Couplet Marchons gaiement à l'ennemi, Vers la canonnade qui roule D'orgueil chaque coeur a frémi: Le drapeau domine la foule. France, nos pères ont jadis, Pour la gloire, rougi les plaines. De ces preux nous sommes les fils; Le même sang coule en nos veines.