Accueil Mars 1915 Février 1915 Janvier 1915Le 272ème RI dans les combats en Argonne. Janvier 1915. Depuis le 1er janvier 1915 , le 272e RI stationne toujours en foret d'Argonne. Le moral est bon, le Lt Debeauvais demandait la permission de chanter la Marseillaise lors des mouvements de troupe, ce qui fut accordé non sans quelques réponses "explosives" de l'ennemi. Le 24e bataillon se mit à l'unisson, on promena même un chapeau haut de forme en criant "vive Poincaré !". Le 13 janvier 1915 , l'Etat Major du régiment et le 5e bataillon sont embarqués à la Neuville le Pont où ils embarquent avec deux compagnies du 72e RI (7 et 8e Cie) à destination de Nettancourt; de là il gagne Charmont où se trouve déjà une partie du régiment. Heureux d'être relevé de l'Argonne, les hommes ne se doutent pas que trois semaines plus tard le régiment y reviendra pour y séjourner jusque la mi-juin 1915. Le régiment est installé au repos dans le petit village de Charmont à proximité de Nettancourt où se trouve le quartier général du Général Gérard et les services du 2e Corps d'Armée. Le 328e RI de réserve qui avec le 272e RI fait parti de la réserve du 2e Corps est également installé à Charmont. Les premiers jours de repos se passent agréablement, les hommes ayant besoin d'une forte détente après le dur hiver qu'ils viennent de passer en foret d'Argonne. Le commandant en profite pour faire procéder à la vaccination paratyphoidique, un certain nombre de cas s'étant produit dans un régiment de la 5e Division durant le séjour en Argonne.
RICAUX Fernand louis né le 12/10/1882 à Cappy (80) Matricule 014798Bis/513 Classe 1902 Recrutement Péronne 2éme classe - 272éme R.I tué à l'ennemi le 08/01/1915 à Vienne le Chateau (51) inhumé à Cappy