Décembre 1914 AccueilVIARRE François Achille Ozias né le 11/05/1881 à Berteaucourt les Dames (80) matricule 011848/885 - Classe 1901 recrutement Amiens - 2éme classe 72éme R.I disparu au combat le 12/10/1914 au Four de Paris à St Hubert (51) inscrit sur le livre d'or de Beauval
Novembre 1914Le 10 octobre 1914 , 16 gardes forestiers sous la conduite d'un Lieutenant forestier sont mis à la disposition du colonel du 72e RI, ils sont employés à la création de boyaux de communication entre les diverses compagnies et le poste de commandement. Jusque fin octobre, les bataillons du 72e RI vont effectuer plusieurs relèves sur le front, allant succésivement de Moiremont au Four de Paris. Quelques attaques ennemies sans grandes conséquences ont lieu durant les jours de relève.
DELANNOY Daniel Oscar né le 22/08/1879 à Picquigny (80) Matricule 5266/1131 - Classe 1899 Recrutement Amiens - 2éme classe 72éme R.I. tué à l'ennemi le 07/10/1914
Octobre 1914 Sept 1914 ServonPositions des bataillons du 72e RI en octobre 1914, fôret d'Argonne secteur Bois de la Gruerie (source JMO 72e RI)
L'église de La Harazée en octobre 1914
Le 6 octobre , nouvelle disposition des bataillons du 72e RI en fôret d'Argonne : Le 1er bataillon est toujours en avant de St Hubert. Le PC du 72e RI est déplacé vers le point " Marie Thérèse " sur le chemin de la Harazée à St Eugène. Au 3e bataillon, la 11e Cie se rend à Fontaine Madame, les 12e et 4e Cie sont aux points "Marie Thérèse" où le colonel prend le commandement du secteur compris entre le sentier qui passe par la Fontaine Madame inclus et le ravin de la Fontaine du Mortier exclus. Cartes photos secteur "Marie Thérèse" en fôret d'Argonne
Dès le 1er octobre , le 72e RI quitte le secteur de le Rondchamp pour la Placardelle et la Renarde. Le 2 octobre 1914 , le régiment s'installe à La Harazée vers 8h du matin. Le 3 octobre , le 1er bataillon sous les ordres du 91e RI est violemment bombardé sur ses positions et subit sur la journée quelques attaques qui occasionnent des pertes sensibles. Le 5 octobre , le bataillon Martel (commandant du 1er bataillon) occupe des positions en avant de St Hubert en foret d'Argonne. La 4e Cie est fortement éprouvée lors des attaques du 5 octobre.