AccueilEmile Engel cycliste et soldat au 72e RI
Monument hommage aux soldats de la 11e compagnie du 72e RI tués au cours des combats du 6 septembre 1914 à Le Buisson sur Saulx.
La compagnie d'Emile Engel reçoit un renfort de soldats provenant du 45e RI et participe de nouveau aux combats dans le secteur de Maurupt le Montois, le 10 septembre 1914 les combats se déroulent au corps à corps dans le village qui sera pris et repris à plusieurs reprises. C'est au cours de la journée du 10 septembre 1914 qu'Emile Engel est tué. Grâce au témoignage du soldat Delattre, nous en savons un peu plus sur les circonstances de la mort d'Emile Engel , des éléments du 3e bataillon ont la charge d'occuper la partie Est du village de Maurupt et de déloger les compagnies allemandes encore présentes dans le village: " La 11e compagnie repart dans les combats, nous suivons un sentier et nous sortons du bois, après avoir gravi la route qui mène à Maurupt, nous rentrons dans le village par des jardins, nous traversons une route prise d'enfilade et nous sommes accueillis par une grêle de balles. Plusieurs camarades tombent, je franchis la route en courant et je passe sans encombre de l'autre côté mais il faut encore avancer. Je me trouve dans un jardin, les balles sifflent de tous côtés à mes oreilles, près de moi Engel et Morin, deux coureurs cyclistes du tour de France reçoivent chacun une balle dans le ventre (...) ".
Carte couvrant le secteur des combats du 10 septembre 1914 à Maurupt le Montois. Emile Engel de la 11e compagnie est tué non loin de la position " Maison Blanche " à l'est du village.
Source des informations, extraits des mémoires du soldat Maurice Delattre carte extraite du livre "les combats à Maurupt" G. Toulorge. Parcours cycliste d'Emile Engel source site lepetitbraquet Photos Laurent Soyer et Henry Legrand
Photo de la Maison Blanche prise en 1917 par Henry Legrand soldat au 72e RI. De nombreux impacts de balles sur les murs témoignent des combats du 10 septembre 1914.
En août 1914 il est mobilisé au 72e RI, incorporé dans la 11e compagnie au 3e bataillon il participe à la défense du secteur de Sommethonne près de Virton en Belgique, puis la retraite de la Marne. Début septembre 1914, le 72e RI participe aux combats à Maurupt le Montois, sa compagnie (la 11e) subit de lourdes pertes aux combats à Le Buisson sur Saulx le 6 septembre 1914, il compte parmi les 80 survivants de sa compagnie sur 250 hommes. En fin de journée du 6 septembre, la 11e compagnie décimée est mise au repos à Saint Lumier la Populeuse , coupée de son régiment, la compagnie tente de récupérer du ravitaillement dans les maisons abandonnées. Dans ses mémoires datées du 6 septembre 1914, le soldat Maurice Delattre de la 11e compagnie du 72e RI écrit : " Nous arrivons en repos à St Lumier la Populeuse, les maisons sont abandonnées, des obus sont tombés un peu partout (...) Dans une grande ferme, l'un de nous trouve une cave bien garnie en vins et en eaux de vie. Quelques uns remplissent leurs bidons de marc. Le Capitaine Gendry commandant la 11e compagnie laisse faire...Comme un gros tonneau est placé sur des chais, Engel, le gagnant du Tour de France qui est dans la 3e section, le défonce à coups de crosse et bientôt, dans la cave, le vin atteint la hauteur d'au moins 10 centimètres, " c'est toujours autant, dit Engel, que les allemands n'auront pas " (extrait du livre " Ils ne sont pas passés ! " édition société des écrivains 2013)
Emile Engel est né le 5 avril 1889 à Colombes (92). Dès 1910, à l'âge de 21 ans il consacre une carrière professionnelle dans le domaine du cyclisme de 1910 à 1914. Son palmarès (sélection) 1910 Vainqueur de la 10ème étape du Tour de France des indépendants 3ème de Paris-Tours 1911 1er 12ème étape du Tour de France des indépendants 1913 1er 1re étape du Tour de Belgique 1914 est pour Emile Engel, l’année de la confirmation 1914 1er à la 3ème étape du Tour de France, 2ème de la 15ème étape, 10ème du Général 2ème du championnat de France sur route 2ème de Paris-Menin 2ème de Paris-Tours