Accueil page 24 page 25 page 26Louis Costes 72e RI
Marcial Bottiau 72e RI
Merci à Mr Jean Marc W. pour les documents
Marcial Bottiau est né le 2 juillet 1893 à Amiens (80). Il exerce la profession de employé de bureau. De la classe 1913, il porte le matricule 535. Il fait ses classes militaires au 72e RI le 26 novembre 1913. Nommé caporal le 29 mai 1914. Mobilisé au 72e RI le 5 août 1914, Marcial Bottiau est blessé au cours des combats dans la Marne à Le Buisson et fait prisonnier le 6 septembre 1914 . Il est l'un des rares survivants de la 11e Compagnie du 72e RI qui a perdu près de 80% de ces effectifs au cours dans combats dans le village. Marcial Bottiau est rapatrié le 10 décembre 1918 .
Louis Costes est né le 25 septembre 1897 à Bozouls (12). Etudiant. De la classe 1917, il fait son service militaire au 38e RI. Incorporé à compter du 10 janvier 1916, il incorpore le 72e RI le 20 octobre 1916 avec une vague de renforts après les lourdes pertes des combats dans la Somme à Bouchavesnes. Blessé d'un éclat de minen le 20 aout 1917 alors que le 72e RI se bat aux Chemins des Dames. Louis Costes est porté disparu au cours des combats de la fôret de Retz et de Montgobert (02) le 18 septembre 1918.
Armand Guénin 72e RI
Armand Guénin est né le 7 septembre 1892 à Paris. Il exerce la profession d'instituteur. De la classe 1912, il fait ses classes militaires le 8 octobre 1913 au 72e RI. Passe caporal le 10 avril 1914. Mobilisé en aout 1914, Armand Guénin est tué au cours des combats à Pargny sur Saulx dans la Marne entre le 6 et le 10 septembre 1914 . Sa fiche matricule indique la daté de décès du 16 septembre 1914 mais cette date indique probablement le jour où le corps a été retrouvé après l'assainissement du champ de bataille.
Maurice Dorgand 72e RI
page 27 page 27Maurice Dorgand est né le 6 décembre 1894 à Auch (32). Eleve dans une ferme école au moment de la mobilisation. Il s'engage pour trois ans le 4 janvier 1913 à Auch (32) dans le 89e RI. Le 6 septembre 1914 il passe dans la 17e compagnie au 272e RI et est blessé d'une balle au pied droit au cours des combats à La Harazée le 29 octobre 1914 . Après sa convalescence il incorpore le 72e RI à une date non précisée. Maurice Dorgand est tué au cours des combats à Bouchavesnes le 10 octobre 1916 .