Accueil Argonne Décembre 1914Sa fiche médical qui précise la nature de sa blessure: un éclat d'obus. Fiche datée de janvier 1915. Désiré Duvauchelle sera soigné à l'hopital auxiliaire municipal de Lyon du 1er au 25 janvier 1915. Il sera en congé de convalescence du 25 janvier au 25 février 1915 à Beaucamp-le Vieux (Somme), chez son épouse.
Merci à Mr Duvauchelle pour les photos et documents. Avec son aimable autorisation
Le 19 mai 1915, il est affecté au 176e RI à Agde. Le 1 aout 1915, il est admis à l'hopital pour une « appendicite chronique contractée au cours des opérations militaires ». Après une période de convelescence, il rejoint le groupe des divisions d'entrainement aux armées du Nord et du Nord Est en tant que officier observateur aérien . Désiré Duvauchelle restera en opération aux armées jusqu'en 1925 dans la Ruhr au 51e RI..
Désiré Duvauchelle (4e en partant de la gauche rang du bas). Officiers et sous-officiers 32° Compagnie château de Coët-Shéro à Morlaix . . Photo de groupe sur la laquelle on peut reconnaitre quelques cadres officiers et sous officiers du 72eme RI (non nommés) et des soldats du rang. Certains portent une branche de conifère accroché à l'uniforme ?!
Extrait de sa citation à l'ordre du régiment " Le 4 octobre 1914 à Fontaine St Hubert a réussi par son attitude à maintenir les hommes au combat les hommes de son groupe après la perte de tous les officiers. Blessé légèrement le 30 décembre 1914 à Vienne le Chateau ".
Désiré Duvauchelle remonte en ligne en novembre 1914 avec le grade de S/Lt de réserve à titre temporaire. Il est affecté comme chef de section à la 5eme Cie du 72eme RI, 2eme bataillon. En décembre 1914, le 72eme RI est toujours en ligne en fôret d'Argonne, le 30 décembre 1914, les bataillons des 72, 73 et 128eme RI subissent une attaque en masse sur tout le dispositif des premières lignes, les pertes sont sensibles 2 lignes de tranchées sont perdues. Pertes du 30 décembre 1914 Lt Bailleul (10e Cie) et Paquin (11e Cie) tués, capitaines Laud (3e Cie) et Martel (4e Cie) blessés, lieutenants Duvauchelle (5e Cie) et Gastaldi (12e Cie) blessés.
Désiré Charles Louis Duvauchelle est né le 5 juin 1883 à Abbeville, fils d'un père employé au parc à fourrages militaire d'Abbeville et d'une mère giletière. En novembre 1904 lors de ses classes militaires, il incorpore le 128eme RI d'Abbeville. Il gagne le grade de caporal le 22 juin 1905 puis celui de sergent le 20 aout 1906. Il se marie à Abbeville le 28 aout 1909 et exerce la profession de garçon charcutier. Réserviste au régiment d'infanterie d'Amiens, en novembre 1910 il effectue une période de 23 jours d'instruction au 72ème RI. Le 2 aout 1914 il est mobilisé au grade de sergent au 72eme RI, il passe le 23 septembre 1914 à la 4e Cie et recevra une citation à l'ordre du régiment (voir document) pour son attitude aux combats le 4 octobre 1914. Le 72e RI se trouve en première ligne dans le secteur de St Hubert et La Harazée (fôret d'Argonne) .