page 4 page 6 page 5 page 7 page 8 AccueilSoldat VASSEUR Gaston Alfred né le 26 mai 1890 à Neuville sous Montreuil (62170) 72e régiment d'infanterie - 2e classe N° matricule 06376 au corps - classe 1910 N° matricule 2066 au recrutement - St Omer tué à l'ennemi le 15 septembre 1914 à Maurupt le Montoy (51) Jugement rendu le 16.02.1917 à Montreuil s/Mer & acte transcrit le 22.02.1917 à Montreuil s/Mer
Lt Deriencourt Maurice . 72e RI. né à Amiens le 10 décembre 1883. Elève au collège Providence d'Amiens. Croix de guerre et Légion d'Honneur tué le 10 novembre 1914 au Bois de la Gruerie
S/Lt Désiré Duvauchelle né le 5 juin 1883 à Abbeville. 72e RI. 1 citation. 2 blessures. Croix de guerre avec étoile.
Sergent major Joseph Chappe 72ème RI 3 citations Croix de Guerre avec Palme Il devient évèque du Puy après la guerre
sa citation : " Deriencourt, lieutenant de réserve, blessé mortellement à la tête de sa troupe qu'il entrainait à l'assaut. Jusqu'à ce qu'il fut tombé définitivement atteint de trois blessures, le Lt Deriencourt avait fait preuve d'un grand calme et de la plus grande énergie, donnant ainsi à ses hommes l'exemple du devoir. "
Merci à Mr Petit et Mr Jean Luc Dron pour l'ensemble de ces informations.
Soldat Henri Petit Incorporé le 10 janvier 1916 au 72ème Régiment d'Infanterie (72e RI). Transféré le 19 juillet 1916 au 128ème Régiment d'Infanterie (128e RI), puis le 19 novembre 1916 au 118ème Régiment d'Infanterie (118e RI), 2ème Bataillon, 2ème Compagnie de Mitrailleuses. Nommé caporal le 21 mars 1917. Participation à la bataille de Verdun, Chemin des Dames 16 avril 1917, et capturé lors de la déferlante sur le Chemin des Dames du 27 mai 1918. Intoxiqué par les gaz le 22 octobre 1917 à la Malmaison (Chemin des Dames). Porté disparu le 27 mai 1918 sur le Chemin des Dames devant la ferme de Hurtebise, avis n° 673 X du 28 juillet 1918. Libéré le 12 novembre 1918 à côté de Lièges. Henri PETIT a été cité deux fois. 1ère citation à l'ordre du 118ème Régiment d'Infanterie, n° 675 du 31 octobre 1917, avec attribution de la Croix de Guerre (étoile de bronze) : « Excellent chef de pièce, a assuré le service de sa pièce malgré un violent bombardement à gaz toxique. » 2ème citation à l'ordre de la 22ème Division d'Infanterie, n° 186 du 8 avril 1918 (étoile d'argent) : « Jeune caporal plein d'entrain, a été pour ses hommes un modèle d'endurance et d'énergie pendant la période du 25 au 31 mars. » Décoré de la Médaille Militaire par décret du 31 décembre 1937, n° 502645 et nommé au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur, sceau de l'ordre n° 1170 MR 80 du 1er juillet 1980. Henri Noël PETIT, né à Boubiers (Oise) le 25 décembre 1897. Décédé à Chaumont-en-Vexin (Oise), le 14 août 1988. Henri PETIT a été admis au Gaz de Paris le 22 août 1922, à l'éclairage public comme contrôleur de réverbères. Il a terminé sa carrière au poste de contrôleur au Gaz de Paris, rue Monge (Centre de Distribution Paris Gaz). Départ en inactivité de service du Gaz de France en août 1951.
Soldat 2ème classe Le Brethon Aristide Georges Né le 1 septembre 1884 à Amaye sur Orne Incorporé le 20 novembre 1905 dans l'armée active au sein du 162e RI. Il sera mis en disponibilité le 28 septembre 1909. Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale du 1er aout 1914 alors qu'il était père de deux enfants. Le 28 janvier 1915, un troisième enfant naissait. Aristide Le Brethon passe au 72e RI le 10 mars 1915. Il participe à plusieurs combats avec son régiment et porté disparu le 27 avril1915 dans les tranchées des Eparges.
Soldat Yves Marie ROUSSELOT , né le 13/10/1882 à Arzano (29) Cultivateur Il fait ses classes au sein du 115ème RI puis est incorporé au 272ème RI le 27 novembre 1914 Il est inscrit dans la liste des tués de la 22e Cie du 6e Bataillon le 9 octobre 1915 à la butte de Tahure Croix de guerre avec Palme.
page 3 page 2 page 1