Accueil page 3 page 4 page 2 page 1Frederic Laude (1884 - 1914)
Photos prises au fort de Quélern en 1890 , Adonis et Frederic Laude posent avec les hommes de la garnison du fort. Le père de Frederic Laude était gardien de la batterie du fort.
Photos prises au fort de Quélern en 1890 . Adonis Laude est alors agé de 12 ans et Frederic Laude est agé de 6 ans. Tous deux posent avec leur père et mère. Frederic Laude venait souvent rejoindre ses parents dans ce hameau de la commune de Roscanvel dans le Finistère.
De la classe de mobilisation 1904, Frederic Laude incorpore le 27e Régiment d'Artillerie à compter du 8 octobre 1905. Il est deuxième canonnier conducteur. Il accède au grade de B rigadier le 17 février 1906 puis M aréchal des logis le 18 septembre 1906 . Frederic Laude est admis à l'école spéciale militaire de St Cyr le 4 novembre 1906, arrive à l'école le 5 novembre N° matricule 6947. Caporal le 27 mars 1907 puis sergent le 16 août 1907. Il incorpore le 94e RI avec le grade de Sous Lieutenant à compter du 30 septembre 1908 . Passe au grade de Lieutenant le 30 septembre 1910 . Frederic Laude incorpore ensuite le 72e RI le 24 septembre 1912 à la caserne Friant d'Amiens jusqu'en août 1914.
Frederic Laude à St Cyr promotion 1905 1906
Frederic Laude Lieutenant en 1912 au 94e RI
Le capitaine Pierre Quentin Bauchart , officier du 72e RI décédé le 8 octobre 1916 avait écrit dans ses correspondances cette phrase la veille de la bataille de la Marne: " ...Il faut que les moins mauvais s'offrent en sacrifice pour l'avenir. " L'avenir et l'espoir se symbolisent parfois par des des engagements et des sacrifices, Frederic Laude futur officier du 72e RI avait compris le sens de ce sacrifice. Il fait parti de ces hommes qui se révèlent dans les grands moments d'histoire et qui marque pour toujours le destin d'un régiment.
Frederic Laude est né le 11 octobre 1884 à Moeuvres (59). Fils de Marc Laude et Stephan Marie Jeanne. Son frère, Adonis, est né le 25 décembre 1878 à Roscanvel (Finistère) Frederic Laude poursuit des études avec succès au collège d'Arras, au cours de sa scolarité en 1901 1902 il est inscrit au tableau d'honneur. Le 30 juillet 1902 il obtient son baccaluréat 1ere partie réthorique mention bien. Au cous de son année scolaire en 1902 1903 il est inscrit au tableau d'honneur lettres mathématiques et obtient le Prix de l'association des anciens élèves du collège d'Arras de la section des sciences. En 1906 Frederic Laude est admissible à l'école militaire de St Cyr promotion dites "Des 5" 1906 1908.
page 2