AccueilJournée du 8 juin 1916 Joseph Chappe est en ligne avec le 72eme RI en Argonne au nord de la route Marchand à la position dites de "L'arbre". A 4h50 une mine explose en arrière du PP3 (voir carte) de l'arbre, dégats matériel assez important. Constant feu ennemi sur tout le secteur. Citation datée du 25 juin 1916 : Le général Hirtzman commandant le 250e brigade cite à l'ordre de la brigade le sergent major Joseph Chappe 1ère Cie Mle 1152. " Sous officier qui est un exemple pour sa section dans l'accomplissement de son devoir. Le 8 juin 1916 alors qu'une mine ennemie venait de faire explosion boulversant la tranchée confiée à sa garde, a pris avec sang froid les mesures nécessaires pour s'opposer à une contre attaque possible de l'adversaire. Pour remplir sa mission, il n'a pas hésité à s'exposer à l'action du gaz qui l'a partiellement asphyxié".
Joseph Chappe (centre de la photo rang du bas) avec quelques camarades du 72ème RI.
En 1923 , Joseph Chappe participa à l'inauguration du monument aux morts de la grande guerre et des médaillés du travail de la compagnie des mines de Bethune (62), à Bully les Mines. Montrant d’abord combien il était légitime que l’hommage soit rendu à ceux qui se sont dévoués pour la Patrie, il exalta tout autant le dévouement obscur de ceux qui, sans relâche continuèrent à travailler sous la mitraille, que le courage des soldats et spécialement des fantassins. « Le spectacle du carnage de la guerre, dit-il, éveille tout d’abord un sentiment d’horreur ; mais il faut porter ses yeux plus haut : on aperçoit alors mieux et l’on comprend l’acte de ceux qui se sont dévoués pour la patrie ». il s’attache avec émotions à détailler leurs souffrances dont certaines furent terribles, car il en est qui versèrent en quelques sorte, leur sang goutte à goutte. Certes, c’est une noble de tâche que de chercher à faire régner la paix entre les peuples ; mais Dieu a établi une hiérarchie contre laquelle nous ne pouvons pas nous élever dans l’amour du prochain ; c’est d’abord à la famille que nous devons consacrer cet amour, c’est ensuite à la patrie. Et si jamais cette ambition de la paix universelle se réalise, on reconnaîtra qu’elle est due au sacrifice des morts que nous pleurons. L’offrande suivit le sermon et dura pendant toute la messe. A la fin de la cérémonie, la symphonie joua la Marseillaise.
Joseph Chappe au grand séminaire de Rome. Il porte sa croix de guerre avec palme.
Soldat Joseph Chappe 72ème RI Joseph Chappe est né à Mont Bernanchon (62) le 4 aôut 1888, il fréquente l'école du village jusque l'âge de 11-12 ans, il entre au petit séminaire d'Arras puis au grand séminaire. En 1909, il est incorporé au 72ème RI. il entre ensuite au séminaire français de Rome (voir lettre d'Etienne à son frère le 23 novembre 1913). Pendant la guerre 14-18, il est dans les tranchées, il sera décoré de la croix de guerre avec palme. Il sera ensuite professeur au grand séminaire d'Arras puis directeur. En 1937, il est nommé archiprêtre de la cathédrale d'Arras, il sera vicaire général avant d'être nommé évêque du Puy le 11 octobre 1949 jusqu'au 12 octobre 1960. Monseigneur Chappe a été cité 3 fois pendant la guerre 14-18: le 25 juin 1916 , le 19 juillet 1917 et le 6 juillet 1918 . Il a obtenu la légion d'honneur:" Excellent officier, d'un moral élevé, trés brave au feu.Deux fois blessé. Plusieurs fois cité "
Merci à Mr et Mme Joachim pour la recherche de ces documents
Soldat Etienne Chappe 72ème RI Le soldat Etienne Chappe , frère de Joseph Chappe , est né le 2 novembre 1892 à Mont Bernanchon (62), il est incorporé au 72e RI à partir du 10 octobre 1913 dans les services auxiliaires. Atteint de la fièvre typhoide il ne prit pas part aux combats de son régiment !.