Accueil Thénorgues 29 août - 4 sept 1914 5 - 6 septembre 1914 Combats de Cesse 27 août 19144 septembre 1914 , le 72e RI est toujours en arrière garde de la 3e Division. Le régiment se met en marche vers 2h30 du matin et prend la direction de Noirlieu . Itinéraire suivi: Braux Ste Cohière - Dampierre sur Auve - Voilemont - Rapsecourt - Dampierre le Château - Dommartin sur Yèvre - Noirlieu. Cantonnement à Noirlieu vers 17h.
Repli effectué par le 72e RI depuis Virton à Cesse jusqu'à Buzancy
Vers 11h , le 3e Bataillon est mis à la disposition du Commandant de la 6e Brigade afin de remplacer les éléments des 51e et 128e RI engagés à Fontenoy (voir carte ci dessus). Sous un feu violent d'artillerie les éléments du 3e Bataillon se porte à la côte 255 , 2kms au sud est de Fontenoy (voir carte ci dessus). Les 10, 11 et 12e Cie se portent à la ferme de Malmaison pendant que la 9e Cie et une section de la 10e Cie se maintiennent entre le cimetière de Harricourt et la côte 242 . Le régiment n'est pas engagé mais subit quelques pertes par les bombardement ennemis.
Vers 18h , le 3e Bataillon cantonne à Sivry les Buzancy , les deux autres Bataillons restent sur leurs emplacements. Par la suite ils sont envoyés en cantonnement à Thénorgues pour le 1er Bataillon et l'Etat Major, 2 compagnies du 2e Bataillon à Buzancy , 2 compagnies à Sivry les Buzancy . Le 1er septembre 1914 , le 72e RI est toujours en état de défense, l'ennemi est signalé à Fontenoy . Les 9, 10 et 12e Cie sont en avant poste entre la côte 200 (1km au nord est de Thénorgues ) et la route Buzancy Bayonville . La ligne des avants postes est marquée par le chemin partant de la côte 200 et passant au nord de la côte 278 . La 11e Cie et 2 Cies du 2e Bataillon occupent toujours Sivry les Buzancy (55) pendant que les deux autres compagnies du 2e Bataillon se tiennent à la côte 193 (2 kms au sud ouest de Sivry les Buzancy).
Positions tenues par les 3 bataillons du 72e RI dans le secteur de Buzancy au 31 août 1914 et 1er septembre 1914.
Parmi les pertes du 31 août 1914, on dénombre 7 soldats tués et 13 blessés par bombardement 2 soldats sont portés disparus . Les soldats Rouillard Edmond, Hanger Paul, Veaux Louis et le Caporal Martin Julien sont parmi les victimes, leur sépulture se trouve à la nécropole de Chestres Vouzier.
31 août 1914 . Alerté vers les 2h45 du matin, les 3 bataillons du 72e RI sont envoyés tenir une position vers la côte 242 1km au nord de Bar les Buzancy . A 5h45 les bataillons sont installés dans l'ordre suivant: - 2e Bataillon commandé par le Commandant Houssais au nord est de Bar les Buzancy . - 1er Bataillon commandé par le Commandant Muzart vers la cote 212. - 3e Bataillon commandé par le Commandant Caumel en réserve à la disposition du Général Regnault (3e Division) installé à l'est du cimetière de Harricourt.
A 10h , le 72e RI dans son ensemble formant l'arrière garde de la 3e Division se dirige vers Termes (au sud ouest de Granpré) en passant par Verpel, Beffu et la ferme Bellejoyeuse. Cantonnement vers 18h30. Le 2 septembre 1914 , le régiment quitte Termes vers 6h du matin est part occuper les points suivants: - 1er Bataillon (Commandant Muzart) à la Ferme Bellejoyeuse et Les Rosiers 2 compagnies en ligne. - 2e Bataillon (Commandant Houssais) à la côte131 (ferme Barbançon) et au village de Vaux les Mouron . 2 compagnies en ligne. - 3e Bataillon (Commandant Caumel) en réserve vers la côte 140 et les abords du village de Montchetin . 3 septembre 1914 , Le 72ème RI forme l'arrière garde de la 3ème division est arrive vers 18h dans ces nouveaux emplacements. Le 1er bataillon vers le hameau du Poncelet qui doit etre occupé par les hommes de la 1ère compagnie. Le 2ème bataillon à la côte 176 . Le 3ème bataillon au nord ouest de la Neuville au Pont face à Berzieux , la 10ème Cie entre la côte 176 et la route de Neuville au Pont à Berzieux, la 11ème Cie entre cette route comprise et la route de la Neuville au Pont à Vienne la Ville. Les 9ème et 12ème Cies en réserve entre les 2 côtes 177 .
Carte couvrant la zone de replis du 72e RI depuis Braux Ste Cohière jusque Noirlieu.
Dés la fin des combats à Cesse (55) le 28 août au matin, le régiment reçoit l'ordre de se déplacer vers Laneuville Beauclair . Vers 14h, le 1er Bataillon et l'état major cantonnent à Champy Bas , les 2e et 3e Bataillons prennent positions à Champy Haut . 29 août 1914 . Départ du régiment au co:mplet vers 3h du matin direction Granpré par Buzancy et Thénorgues . Le régiment cantonne à Granpré vers 17h. 30 août 1914 . Toujours en repos à Granpré , le 72e RI part vers 16h30 pour Thénorgues , le régiment s'y installe aussitôt vers 21h30 et reste en état d'alerte.
Carte couvrant la zone de repli du 72e RI depuis Termes (au nord de la carte) au hameau Le Poncelet , secteur de l'incident du 3 septembre 1914.
La 1ère Cie venait de pénétrer au Poncelet vers 18h30 quand le Lieutenant Courty qui s'était porté à la sortie Est de ce hameau pour y construire une barricade vit arriver sur la route de Vienne la Ville au Poncelet (un hameau situé au sud ouest de la route allant à Vienne la Ville) deux automobiles allemandes se suivant à une distance de 200 mètres environ. Le Lieutenant Courty se précipité révolver au poing vers la 1ère automobile qui stoppa : le Lieutenant tua succéssivement les 3 hommes qui se trouvaient à l'intérieur du véhicule: un officier, un sous officier et un soldat. Pendant ce temps, le soldat Cuvilier se porta vers la seconde auto et ouvrit le feu, bientôt suivi par le sergent Hienne (?) accompagné de quelques soldats de sa compagnie. Les 3 occupants de cette voiture furent tués, après la résistance énergique de l'un d'eux qui se glissa sous l'auto, tirant des coups de révolver. Une troisième voiture qui suivait à une distance de 300 mètres essuya quelques coups de feu mais put se retirer vers la route de Vienne la Ville .