Accueil page 10 page 11 page 9 page 12Max Gouman est né le 6 octobre 1890 à Paris dans le 8e arrondissement. Soldat 2e classe au 72e RI (classe 1912), il obtient la fonction d'agent de liaison en bicyclette. Il est cité à l'ordre du régiment au cours d'une mission en fôret d'Argonne en octobre 1914. Max Gouman décèdera de ses blessures à l'hopital mixte de Joigny le 14 avril 1917, suite à une chute d'avion au cours d'une mission de reconnaissance aérienne.
Soldat Max Gouman 72e RI
Les cyclistes au 72e RI >>> Portrait
Sergent Georges Réchard 72e RI
Georges Charles Réchard est né le 4 février 1887 à Nouméa en Nouvelle Calédonie. A l'âge de 22 ans il se trouve en France à la caserne Friant d'Amiens (80). Le 14 juin 1909 il écrit depuis Amiens une carte postale qu'il adresse à Mademoiselle Réchard de Laon, probablement un parent proche. Dans sa correspondance il précise qu'il a enfin signé son engagement dans l'armée au 72ème RI et qu'il est désormais à la 5ème Cie du 1er Bataillon.
Début août 1914, Georges Réchard a le grade de Sergent et part avec le 72ème RI vers la frontière Belge, il participe aux premiers contacts avec l'ennemi dans le secteur de Virton le 23 août 1914 puis prend place dans l'offensive à Cesse dans les Ardennes le 27 août 1914. Depuis fin août 1914 il ne donne plus signe de vie et aucune correspondance ne parvient à sa famille. A la demande de celle ci, une photo du sergent Géorges Réchard est postée dans le magazine " Sur le Vif " afin d'obtenir d'éventuelles informations sur sa situation. L'article précise toutefois que le Sergent Georges Réchard est incorporé dans la 11e Cie du 3e Bataillon et qu'il est supposé blessé et sans nouvelles depuis le 30 août 1914 date à laquelle le 72ème RI se trouve dans le secteur de Thénorgues et Granpré.
Rien ne précise dans les archives que le sergent Réchard est blessé à la date du 30 août 1914 ni même les dates précédentes. On ne retrouve la trace du sergent Georges Réchard qu'en septembre 1914, inscrit dans la liste des pertes du 23 septembre lors des combats au Bois de la Gruerie.
Maurice Merchez 72e RI
Crédits Photos et remerciements : Mr Merchez et Florent D. (album photos)
Maurice Merchez est né à Locon (62) le 21 mars 1895, il est le second enfant d'une famille de 8. Tout comme ses parents il exerce la profession d'agriculteur à Locon. Maurice Merchez est célibataire lorqu'il effectue son service militaire. De la classe 1915, il incorpore le 72e RI le 19 décembre 1914 au dépôt du Corps d'Armée à Morlaix, le 1er février 1915 il est envoyé en renfort au 45e RI. Fin avril 1915, Maurice Merchez rejoint la caserne Chevert près de Verdun puis les Eparges. Il est versé dans la 7e Cie du 2e Bataillon au 72e RI le 1er mai 1915 où son régiment se trouve en Argonne dans le secteur de Bolante. Il y restera près d'un an. Le 20 mai 1916 , sa compagnie effectue une relève dans le secteur de l' Y , Maurice Merchez monte en première ligne et sera grièvement blessé au bras gauche et à la poitrine le 21 mai 1916 par un tir d'artillerie qui occasionne de gros dégats dans le réseau des tranchées. Transporté et soigné à l' ambulance 12/5 de la Grange au Bois près de Ste Ménéhould, il décède le 21 mai 1916 à 17h des suites de ses blessures. Il avait 21 ans.
page 13 page 14 page 15 page 16