AccueilMerci à Mr Alain Guilbert pour les documents
Maurice Joly en convalescence à Biarritz après sa blessure du 10 septembre 1914. Sur la droite de l'infirmière, un bandage autour du cou.
Soldat Maurice Joly 72e RI
Capitaine Paul Boidin 272e RI
Vestiges des tranchées en fôret d'Argonne, secteur ravin du mortier lieu des combats du 272e ri en octobre 1914
Paul Boidin est né le 4 août 1875 à Bains dans les Vosges. Après avoir fait des études à St Cyr, Paul Boidin est instructeur à l’Ecole Militaire de Rambouillet. En août 1914, il incorpore le 272e RI avec le grade de Capitaine il commande la 21e Cie du 6e Bataillon. Durant les mois d'aout et de septembre 1914, Paul Boidin se distingue au feu par son attitude courageuse et la tenue exemplaire de sa compagnie au combat. En octobre 1914, le 272e RI se bat en fôret d'Argonne dans le secteur Est du Four de Paris: le ravin du mortier. Le 29 octobre 1914 la 21e Cie du Capitaine Boidin est en 1ère ligne, particulière touchée par les attaques des jours précédents, la compagnie sera décimée fin octobre avec un effectif réduit de plus de 80%. Le Capitaine Boidin est mortellement blessé au cours des combats du 29 octobre 1914. Docteur en Droit Paul Boidin est l’auteur d’un ouvrage sur « les lois de la guerre et les deux conférences de la Haye ». Paul Boidin est enterré au cimetière de Mareil Marly (Yvelines) dans un caveau de famille et est porté sur le monument aux morts de ce même cimetière. Merci à Mr Yves Crosnier Leconte pour la documentation
Wilhem Karl Brosché 72e RI
Un grand merci à M. Claire pour ce document
Wilhem Karl Brosché est né en Russie à Rouenne le 5 août 1880. Soldat 2e classe au 72e RI, il se trouve en novembre 1914 à la 27e Cie du dépôt de la caserne Guichen à Morlaix en Bretagne (compagnie de dépôt du 72e RI). Le 11 novembre 1914, il envoie une carte postale depuis Nantes à sa femme Madeleine lui témoignant tout son amour. Quelques mois plus tard il repart au front avec le 72ème RI ... Le 22 février 1915 Wilhem Karl Brosché est tué lors des terribles combats au Bois Jaune Brûlé près de Mesnils les Hurlus.
Louis Ignace Viret 72e RI
Louis Ignace Viret est né le 14 octobre 1897 à Hyères dans le Var. Il est le fils de François Viret gendarme à pied à Hyères, originaire de Hauteville sur Fier en Haute Savoie. Incorporé au 72ème RI matricule 1644 de la classe 1917. Soldat 2ème classe. Blessé au cours des combats du 9 novembre 1916 à Bouchavesnes , il décède de ses blessures à l'ambulance 231 de Suzanne (80) le 11 novembre 1916 . Son corps reposait à la nécropole de Rancourt (80) tombe N°2432.
Document Mr JC Lardin avec mes remerciements
Lucien Viret , officier dans l'infanterie et oncle de Louis Viret, se recueille en 1917 devant la tombe de son neveu à la nécropole de Rancourt (80) Louis Viret 3e Cie 1er Bataillon 72ème RI.
page 15 page 16 page 14 page 13 page 12 page 11 page 10 page 9Maurice Joly est né le 6 avril 1892 à Pont Rémy (80) Soldat 2ème classe Matricule 3330/729 Classe 1912. Engagé volontaire au 72ème RI d'Amiens Il fait toute la campagne de Belgique en Août 1914, les combats de Maurupt (Marne) où il fut blessé le 10 septembre Septembre 1914 de deux balles dans le cou. Soigné à Biarritz, il repart au front début 1915. En Février 1915, le 72ème RI se bat en Champagne près de Mesnils les Hurlus. Maurice Joly est tué au cours de l'offensive du 22 février 1915 au Bois Jaune Brûlé . Son nom est inscrit sur le monument de l'ossuaire n°1 de Souain.