12 juin 1915 , rassemblement du régiment qui est passé en revue à 9h par le colonel à Futeaux. Dans l'après midi les chefs de bataillons sont réunis afin de recevoir les dernières instructions concernant le 72e RI qui fait dès à présent parti du 5e Corps d'Armée et doit concourir à la relève de la 2e Brigade coloniale Le secteur qui sera occupé par le 72e RI au cours de cette période, comprend: le plateau de Bolante dans le bois de La Chalade environ 2400 mètres Nord du village du même nom, limité au sud-est par le secteur du Four de Paris et à l'est par le ravin des Meurissons et les tranchées de La Fille Morte . Le régiment est placé en reserve de secteur, 1 bataillon occupera dans la nuit du 12 au 13 juin les ouvrages de seconde ligne numérotés 8,9,10,11,12 et 13. Un autre bataillon devra se trouver à La Chalade le 14 juin à 7h et le dernier bataillon stationnera au lieu dit Les Sapins environ 1000m de l'église de La Chalade. Le 2e bataillon sous les ordres du Commandant Geisz quitte Futeaux à 21h et se dirige vers les ouvrages 8 à 13 de La Fille Morte Itinéraire: Les Islettes - Le Neufour - Le Claon - Maison forrestière NO de la Croix de Pierre - La Fille Morte.
Juin 1915 Mai 1915 Juillet 1915 Accueil13 juin 1915 , le Colonel Brumm du 272e RI est nommé au commandement du 72e RI en remplacement du Colonel Monterou nommé au commandement d'une Brigade d'Infanterie. 17 juin 1915 , le Lt Colonel Zvargas est nommé au commandemant du régiment en remplacement du colonel Brumm, maintenu sur sa demande au 272e RI. Les bataillons du 72e RI gardent toujours les mêmes emplacements. 19 juin 1915 , le 72e RI relève aux tranchées le 76e RI, il tient les lignes situées entre le secteur du Four de Paris et le secteur du Ravin des Meurissons. 21 juin 1915 , monsieur le Général Baré prend le commandement de la 125e division d'infanterie. Le régiment fait parti de cette division ainsi que de la 250e Brigade. commandée par le Général Hirtzmann. 22 juin 1915, le 72e RI reçoit l'ordre de la relève dans la nuit du 25 au 26 juin, il laisse un secteur en état et calme. Le 72e RI prendra la relève du secteur.
Début Juin 1915 , le 72e RI est toujours en ligne aux Eparges, les patrouilles et missions diverses se succèdent. Le 2 juin, sont nommés à titre temporaire: - Au grade de Capitaine de réserve: Les Lt de réserve Caveland et Carpentier - Au grade de Lieutenant: les S/Lt Lefebvre , Matras et Moitrelle . - Au grade de Lieutenant de réserve: Le S/Lt de réserve Duhen (il sera tué à Bouchavesnes le 13 octobre 1916) - Au grade de S/Lieutenant: les sous officiers Marrot et Prost - Au grade de S/Lt de réserve: les sous officiers de réserve Huguet , Fournier et Bourquin . Dans la nuit du 4 au 5 juin , le régiment est relevé par les hommes du 87e RI. Le 5 juin 1915 , le régiment cantonne avec tous son effectif: Etat Major, CHR, Mitrailleuses, 2e et 3e bataillon à Fontaine Robert, le 1er bataillon à Murauvaux. Le régiment quittera cet emplacement le 9 juin pour se rendre à Belleville près de Verdun où il arrive vers les 8h du matin. 10 juin 1915 , un ordre d'embarquement est donné au 72e RI, dans l'après midi 3 trains sonr formés en gare de Verdun direction Les Islettes en Argonne. 11 juin 1915 , le 72e RI débarque en gare des Islettes à 3h30 et va occuper les cantonnements suivants: Etat Major CHR 1er et 3e bataillon à Futeau ; 5e Cie à Bourupt; 6e 7e et 8e Cie ainsi que l'EM du 2e bataillon à Bellefontaine .
24 juin 1915 , le Lt Dehesdin commandant la 5e Cie est grièvement blessé d'une balle au cou, le St Lt Mouton prend alors le commandement de cette Cie. 25 juin 1915 , le calme continue et le 72e RI est relevé par le 76e RI. Durant toute cette période les pertes sont estimées à: - 7 tués dont 1 sous officier - 51 blessés dont 5 sous officiers. 26 juin 1915 , le 72e RI cantonne aux Islettes . Il restera dans ce cantonnement jusqu'au 1er juillet à 20h30 .