Accueil Janvier 1916 Mars 1916 Février 191615 février 1916 , le secteur est relativement calme, aucune perte. 18 février 1916 , le Commandant Bourgeois du 5e Bataillon est nommé Lt Colonel au commandement du 147e RI. Situation inchangée jusqu'au 20 février1916. 20 février 1916 , le 272e RI est mis en état d'alerte...le lendemain l'offensive sur Verdun se met en place.
Du 4 au 11 février 1916 , le 4 février Lt Colonel Brumm qui commandait le 272e RI quitte le régiment afin de prendre le commandement de la 57e Brigade d'infanterie. C'est le Lt Colonel Vermot du 270e RI qui prend à ce jour le commandement du 272e RI.
1er février 1916, le 272e RI stationne toujours près de Vaux les Palameix . Après les différentes relèves sur le front, l'état major du régiment, la Cie de mitrailleuses et le 6e Bataillon cantonnent à Génicourt. Le 4e Bataillon et la 1ère Cie à la ferme d'Amblonville, le 5e Bataillon au carrefour des Trois Jurés, les TR et TC cantonnent quant à eux Dieue et à la Ramanderie près de Sommedieue.
Le village de Vaux les Palameix en 1916
Le 7 février 1916 , le 272e RI reçoit un invité de marque: le Président de la République Française Raymond Poincaré accompagné des généraux Herr et Duchêne . Ensemble ils visiteront le secteur, l'installation du PC et les cantonnements à l'arrière.
21 février 1916, à 16h le 272e RI reçoit un ordre de la 3e Division: l'Etat Major et les deux Cies de mitrailleuses quittent Génicourt pour Rupt en Woevre . Le 4e Bataillon cantonné à Sommedieu se rend aux Trois Monts près de Rupt . Le 5e Bataillon quitte Génicourt et se rend à la Sablière prêt à relever un bataillon du 87e RI. Le 6e Bataillon se dirige vers Montelot. Le régiment est en état d'alerte la bataille de Verdun vient de commencer... .
Photo du soldat Louis Bénard 19e Cie 272e RI à Bois Bouchot en février 1916 Copyright Mr Bénard.
Du 21 février au 30 février 1916 , le 272eme RI reste sur ces positionnements.