AccueilUn rare document relatant l'exécution de soldats du 72ème Régiment d'Infanterie pour abandon de poste devant l'ennemi. Au total 4 soldats du 72e RI seront fusillés au cours de l'année 1914 1918 La sentence prononcée est la peine de mort par un peloton d'exécution Les noms des soldats ont été volontairement occultés afin de respecter l'honneur de la famille
Saint-Mard sur le Mont le 27 mars 1915 Ordre : Le nommé C....n du 72e régiment d’infanterie, condamné à mort par le conseil de guerre de la division, sera passé par les armes demain 28 mars à 16 heures à Somme-Yevre devant le 72e régiment d’infanterie tout entier. L’exécution aura lieu dans les conditions prévues par l’article 52 du service des places. Le colonel, commandant du 72e régiment d’infanterie choisira un terrain approprié aussi près que possible du cantonnement pour le condamné; la troupe au besoin sur 3 faces, le peloton d’exécution sur la 4e face. Un juge et un greffier accompagnant le condamné assisteront à l’exécution. Le médecin sera désigné par le chef de corps parmi ceux du régiment. Un piquet de gendarmerie sera fourni pour assurer le maintien de l’ordre. Signé : le général commandant la 3e D.I. Monsieur le général commandant le 2e corps d’armée : J’ai l’honneur de vous rendre compte qu’en conformité du jugement rendu à la date du 27 mars 1915 par le conseil de guerre de la 3e division d’infanterie qui a condamné à la peine de mort le soldat réserviste C....n Louis du 72e régiment d’infanterie pour abandon de poste en présence de l’ennemi, l’exécution a eu lieu sur le front des troupes à Somme-Yevre aujourd’hui 28 mars 1915 à 16 heures. En exécution de la note du Q.G. de l’armée en date du 24 octobre 1914, je vous transmets ci-joint : une copie du jugement une copie du procès-verbal d’exécution et un rapport circonstancié du commissaire du gouvernement-rapporteur. Rapport du médecin major de 1 ère classe, chef de service au 72e régiment d’infanterie, H. Josse, au colonel commandant le régiment : J’ai l’honneur de rendre compte que le 28 mars 1915, à 16 heures 15, j’ai été appelé à constater le décès du soldat C....n Louis Marie , de le 2ème compagnie du 72e régiment d’infanterie, passé par les armes à Somme-Yevre. Dix balles l’ont atteint dans la région du thorax et une dans la région temporale gauche du crâne. Je me trouvais placé derrière le peloton d’exécution au moment du commandement de “feu”. Je me suis transporté immédiatement après la salve auprès du soldat C....n avec un sergent du peloton. Sur mon invitation, ce sous-officier a donné le coup de grâce pour éviter la vue des mouvements convulsifs agoniques. Cette dernière blessure a provoqué un éclatement de la boîte crânienne. La mort du soldat C....n a été immédiate sans que le moindre mouvement fut perçu après la salve du peloton d’exécution. Extrait des archives du 72e RI en Mars 1915
Dampierre-le-Château le 18 mars 1915 Ordre : Le nommé R.. du 72e régiment d’infanterie, condamné à mort par le conseil de guerre de l’armée sera passé par les armes demain 19 mars à 16 heures à Somme-Yevre devant le 72e régiment d’infanterie tout entier et un peloton à pied fourni par le détachement du 19e chasseurs à cheval cantonné à Somme-Yevre. L’exécution aura lieu dans les conditions prévues par l’ordre général de l’armée n°196 du 14 mars 1915 et l’article 52 du service des places. Le colonel commandant le 72e choisira un terrain approprié aussi près que possible du cantonnement. le régiment et le détachement de chasseurs seront formés à 15 heures 40 face à l’emplacement choisi pour le condamné; la troupe au besoin sur 3 faces, le peloton d’exécution sur la 4ème face. Un juge et un greffier accompagnant le condamné assisteront à l’exécution. Le médecin sera désigné par le chef de corps parmi ceux du régiment. Un piquet de gendarmerie sera fourni pour assurer le maintien de l’ordre. Ci-joint : copie de l’article 52 du service des places. Signé : le général commandant la 3e D.I. Somme-Yevre le 19 mars 1915 Rapport du médecin major de 1 ère classe, chef de service au 72e régiment d’infanterie, au sujet du décès du soldat R... J’ai l’honneur de rendre compte que le 19 mars 1915, à 16 heures 30, j’ai été appelé à constater le décès du soldat R.., Joseph, Marie, de la 11e compagnie du 72e régiment d’infanterie passé par les armes à Somme-Yevre. Onze balles l’ont atteint dans la région du thorax, produisant des lésions mortelles par blessures du cœur et du poumon. Le condamné a présenté quelques mouvements convulsifs agoniques. Pour y mettre un terme séance tenante, j’ai incité l’adjudant commandant le peloton d’exécution à donner le coup de grâce. La balle, tirée dans la région temporale droite, a provoqué une fracture du crâne, immédiatement mortelle.
Dans l'ossuaire de la Nécropole nationale de Vitry le François se trouve le corps du solda t: P..... Marcel Théobald né le 06.06.1891 Lille (59) fils de Théodore Julien x Musy Céline Zélie Décés le 3.04.1915 à St Amand sur Fion MPF - soldat du 72 RI Il fut condamné et fusillé pour abandon de poste le 3 avril 1915.
Lettre du 20 mars 1915 écrite par le caporal brancardier René Hurier (1ère compagnie 1er Bataillon 72e RI) concernant l'execution d'un soldat de son régiment Execution du soldat R.. Joseph Marie à Somme Yevre le 19 mars 1915.
Le soldat B... du 72e RI est condamné à mort par le conseil de guerre de la 3e DI et fusillé le 12 mai 1915 à 6h du matin au champ de tir de la Blancharderie près de Verdun devant un bataillon du 51e RI. Le motif de sa condamnation n'est pas précisé dans les archives de son dossier...