Accueil Octobre 1915 Novembre 1915 Décembre 1915Carte du front de l'Argonne
1er novembre 1915 , le 72e RI est toujours en Argonne dans un secteur compris entre Le Four de Paris et Lachalade. Activité régulière de l'ennemi mais les pertes sont légères. Les rapports notent régulièrement des tirs de gros "minen", cependant aucune offensive ne vient troubler le secteur.
5 novembre 1915 , le 72e RI partage le secteur avec les régiments de la 249e Brigade sous le commandemant du Colonel Pichat. Activité moyenne de la part et d'autre du secteur occupé par le régiment. On relève aucun incident durant cette période de novembre 1915.
26 novembre 1915, une médaille militaire a été remis à un soldats du 72e RI: - Lefranc Georges (Mle 4890) soldat 9e Cie. " Très bon soldat, a toujours donné satisfaction par sa conduite et sa bonne manière de servir. Blessé le 10 décembre 1914 au moment où sa Cie se portait à l'assaut des tranchées ennemies. Amputé du bras gauche ". Jusqu'au 30 novembre le secteur restera calme. Les soldats sont occupés à des taches diverses.
Du 8 au 11 novembre 1915 , le 3e bataillon est en première ligne avec les 9e 10e 11e et 12e Cie à la droite du 131e RI. Le 2e Bataillon est en réserve et le 1er Bataillon cantonne à Claon. Depuis quelques jours, les journées sont assez mouvementées sur le terrain, les allemands font sauter des mines occasionnant d'important dégats; deux hommes du génie sont ensevelis. Au 3e Bataillon, le Commandant Maupoil est évacué, il est remplacé par le Capitaine Bayle . Du 11 au 22 novembre 1915 , aucun incident n'est signalé dans le secteur occupé par la division. Les pertes sont faibles. 23 novembre 1915 , une prise d'arme a lieu pour la remise de la Croix de Legion d'Honneur au Lt Lefebvre et au Capitaine Angot . La Croix de guerre sera remis lors de cette cérémonie à des officiers et sous officiers, caporaux et soldats du 1er Bataillon au Neufour. La médaille militaire a été remis au soldat Lempernesse Fernand avec la citation suivante: " Gradé dévoué à ses devoirs et qui s'est vaillament conduit lors de l'attaque du 15 septembre 1914 au cours de laquelle il a été grièvement blessé. Perte de l'oeil gauche ". Attribution de la Croix de Guerre avec palme. Récit de la journée des combats du 15 septembre 1914