Octobre 1915 (3) Novembre 1915 Accueil Octobre 1915 (2) Octobre 1915 (1) Offensive en ChampagnePosition du 5e Bataillon 272e RI
Positions occupées le 19 octobre 1915
Le 272e RI sera relevé du secteur de Tahure et de la Butte de Tahure par des éléments du 87e et 51e RI le 10 octobre à 23h . Le nouvel emplacement se situe au Bois 154 , au Bois du Paon ainsi que dans la tranchée York ( voir carte ci dessous ). Le 272e RI quittera ces positions le 12 octobre .
Position du 6e Bataillon et PC 272e RI
Position du 4e Bataillon 272e RI
7 et 8 octobre 1915, le 272e RI occupe les positions prisent lors de l'assaut du 6 octobre; le 6e Bataillon occupe la Butte de tahure à l'ouest et au nord du Bois des Mures, le 4e Bataillon au nord est et à l'est de la Butte de Tahure. Le TR et les cuisines roulantes sont placées au sud du Bois du Paon. Aucun mouvement de la part de l'ennemi, seule l'artillerie cause des pertes dans le rang des 13e et 20e Cie; on relève : 27 tués et 96 blessés .
29 et 30 octobre 1915 , le régiment est toujours en cantonnement à Souilly , dans la journée du 29 il reçoit en renfort 168 soldats supplémentaires. Les journées sont occupées au nettoyage des armes ainsi que des effets personnels, les linges sont changés et les hommes bénéficient en temps de repos d'un repas amélioré. Perte néant.
28 octobre 1915 , en repos à Francheville (51), le régiment reçoit en renfort: 4 officiers dont 2 Commandants de Cie, 2 adjudants, 1 sergent major, 2 sergents fourriers, 23 sergents, 8 caporaux et 355 hommes de troupes. Total : 391 hommes en renfort. A 13h le régiment est embarqué par camion et gagne le cantonnement de Souilly (Meuse). Sur place il reçoit un nouveau renfort de 168 hommes officiers, sous officiers et soldats. A Souilly le Colonel Brumm décide la création d'une musique militaire, le brancardier Marsengo musicien de profession est appelé par l'Etat Major de la création de cette section. Quelques jours plus tard, les instruments sont trouvés et les répétitions peuvent commencer sous la direction de Marsengo devenu chef de musique.
12 octobre 1915, le 128e RI prend la relève du 272e RI dans la soirée du 12 au 13 octobre. Il reste sur ces emplacements jusqu'au 13 octobre au soir. 14 octobre 1915 , déplacement vers de nouveaux emplacements: Etat Major du régiment et 5e Bataillon dans les caves et abris souterrains du village de Hurlus , 4e Bataillon et Cies de mitrailleuses dans le boyau partant de la piste Grosette et aboutissant au bois des Liaisons; le 6e Bataillon suit les mêmes emplacements. Le régiment reste sur ces emplacements jusqu'au 19 octobre .
19 octobre 1915 , le 272e RI va relever dans la nuit du 19 au 20 les positions occupées par le 51e RI à savoir: - 1 Bataillon dans les tranchées face à la Vistule (voir carte ci dessus) - 1 Bataillon au bois de la Savate dont 2 Cies au bois de la Savate et 2 Cies en réserve de Bataillon - 1 Bataillon en réserve de brigade au ravin de la côte 149 L'Etat Major du régiment et le 5e Bataillon quittent Hurlus à 19h et prend le chemin suivant pour monter en ligne: Perthes les Hurlus, chemin de Perthes à Souain, fourche du Trou Bricot, tranchée de York, Bois du Paon, et Bois 154. Aucune perte durant la relève des positions. 22 octobre 1915 , le 272e RI est toujours sur les mêmes positions; les bombardements ennemis causent des pertes, on dénombre 24 tués et blessés. La troupe sera relevé dans la nuit du 24 au 25 octobre par les hommes du 143e RI . 25 octobre 1915 , l'ensemble des bataillons du 272e RI a été relevé par le 143e RI, le point d'embarquement pour quitter le secteur est l'abre K situé sur la route de Perthes à Suippes. Les bataillons sont acheminés par camions sur la commune de Francheville (Marne). Il restera sur cet emplacement jusqu'au 28 octobre dans la journée.