Septembre 1914 Septembre 1914 (2) Accueil Septembre 1914 (3) Septembre 1914 Octobre 1914Ils sont tués à l'ennemi au Bois de la Gruerie (sept 1914). Soldat LEMAIRE Alcide. Né le 26/07/1882 à Dury les Amiens (80) Matricule 013697/1128 - Classe 1902 Recrutement Amiens - 2éme classe 72ème R.I tué à l'ennemi le 22/09/1914 au Bois de la Gruerie (51) Soldat TELLIER Fernand. Né le 08/07/1882 à Dury les Amiens (80) Matricule 013932/1393 - Classe 1906 Recrutement Amiens - 2ème classe 272ème RI tué à l'ennemi le 20/09/1914 au Bois de la Gruerie (51) Soldat LEROY Serge. Né le 22/07/1894 à Flaucourt (80) - soldat au 272ème RI tué à l'ennemi le 24/09/1914 au Bois de la Gruerie (51) Soldat JOUY Maurice. Né le 22/09/1883 à Albert (80) Matricule 013356/134 - classe 1903 recrutement Amiens - 2ème classe 72ème RI tué à l'ennemi le 24/09/1914 au Bois de la Gruerie (51). Soldat CHOQUET Charles. Né le 26/04/1883 à Amiens (80). Classe 1903 soldat au 72ème RI tué à l'ennemi le 24/09/1914 au Bois de la Gruerie (51). Soldat DOMON Amédée. Né le 04/09/1893 à Fransart (80). Matricule 7502/23 - Classe 1913 soldat au 72ème RI disparu au Bois de la Gruerie le 24/09/1914
Le 6ème Bataillon du 272ème à Melzicourt (sept 1914) Le 18 septembre 1914 , le 6ème bataillon du 272ème RI en position au bois d'Hauzy, reçoit l'ordre de s'assurer si la ferme de Melzicourt (près de Servon) est ou non occupée par l'ennemi. Cette mission confiée à une section de la 22ème Cie est entreprise en plein jour, à 15h, et pour aborder la ferme, il faut parcourir deux cent mètres en terrain découvert. La section, commandée par le Lt Roger Levy part en colonne par un et gagne la ferme sans encombres. Mais le mouvement n'avait pas échappé à l'ennemi; il faut se rappeller que les soldats avaient encore les pantalons rouges et que le couvre képi commançait à s'user !. A peine le détachement est il dans la ferme qu'un déluge d'obus s'abat sur la section. Le Lt Levy a été pris sous les débris d'une maison frappée par un gros obus, il n'a pu être enlevé en raison de l'incendie. Le reste du détachement avait constaté que la ferme n'était pas occupée et la position fut évacuée. Pertes du 18 septembre 1914 Lt Roger Levy , sergent René Brollet , soldats Hector Guffroy , Ernest Mignotte , Henri Herblot et Victor Herbel
Pertes de la journée du 18 septembre 1914 à la ferme de Melzicourt
Fin septembre 1914 , le 272ème RI est encore appellé à prendre position au Bois d'Auzy. Il est appelé à relever les unités du 328ème RI et les coloniaux. Venant de la Neuville au Pont, les unités doivent prendre en passant à Vienne la Ville, des planches au parc du Génie divisionnaire. Ces planches doivent servir à renforcer les tranchées et à construire des abris. Ces planches ont au moins 3 mètres de long sur 30 à 40 centimètres de large. Organisation de la ligne de défense 1. Avant ligne entre Vienne la Ville et la ferme Araja. 2. Ligne de résistance parallèlement à la Bienne entre la voix ferrée et la route de Berzieux La Neuville. 2 secteurs sont occupés Secteur Est tenu par le 128ème RI - Secteur Ouest tenu par le 272ème RI limité par la route de Neuville Les tranchées sont établies par éléments pour 6 hommes, chaque élément comprend une tranchée de tir et deux tranchées abris suivant le modèle suivant. Abris souterrain - Tranchée pour 6 tireurs debout