Octobre 1915 (1) Accueil Offensive en Champagne Août 1915 Septembre 191527 septembre 1915, départ du régiment de Génicourt à 15h30, dans l'ordre suivant 4e, 5e, 6e bataillons arrivent à Ancemont à 17h. 28 septembre 1915 , après avoir voyagé toute la nuit le régiment débarque à 4h du matin à l'entrée du village de Somme Tourbe il bivouaque à La Croix en Champagne à proximité de la voix ferrée. A 14h30 un nouveau déplacement est prévu pour la cote 146 à 4kms du village de Laval. Installation du régiment au complet dans les tranchées et abris. 29 septembre 1915 , à 5h30 le régiment se déplace vers le " Bois Triangulaire " situé à l'ouest à 1 km de Perthes les Hurlus. Le boyau 5 est utilisé pour accéder à cette nouvelle position. 30 septembre 1915 , à 6h du matin le régiment reçoit l'ordre de se poster derrière le 51e RI en colonne par quatre et de suivre ce régiment à 500m de distance. Vers 7h30 le 272e RI se trouve à la fourche du " Trou Bricot " (1km au nord de Perthes les Hurlus). A 13h le régiment stationne au " Bois du Paon ". Le régiment s'installe sur cette position en ayant le 51e RI en avant de lui et le 128e RI à sa droite. En fin de journée le régiment reçoit un renfort de 145 hommes aussitôt répartis dans les compagnies.
24 septembre 1915 , dans la journée le 272e RI est averti qu'il va être relevé du secteur de Vaux les Palameix dans la nuit du 26 au 27 septembre. Deux bataillons du 211e RI et 1 bataillon du 120e Territorial prendront la relève. 26 septembre 1915 , le régiment quitte Vaux les Palameix dans la nuit du 26 au 27 et part cantonner à Génicourt.
1er septembre 1915 , le 272e RI est toujours en ligne dans le secteur de Vaux les Palameix . Le front est relativement calme dans ce secteur, les pertes sont très faibles (1 par jour). Le dispositif reste inchangé jusqu'au 6 septembre .
Les régiments qui montent sur la ligne de front au Nord de Perthes les Hurlus ont les plus grandes difficultés à progresser sur un terrain très accidenté. Les tranchées et boyaux d'accés sont très étroits et laissent peu de place aux hommes lors d'un long moment d'attente. Fin septembre début octobre les soldats du 272e RI vont stationner dans le secteur du bois 154 (légèrement au Nord du Bois du Paon) et le Bois du Paon ; loin d'être une forêt dense, le paysage est plutôt lugubre et l'ensemble des arbres ne sont plus que des troncs décharnés sur un paysage gris blanc de craie. Le ravitaillement arrive le plus souvent froid et les hommes seront privés de toutes correspondances avec l'arrière pendant plus d'une semaine.
6 septembre 1915, le 272e RI restera sur ces position jusqu'au 27 septembre . Aucun incident particulier viendra perturber le front dans ce secteur. 10 septembre 1915 , le Capitaine Pierre Quentin Bauchart note dans ses mémoires: "Ce matin on demande à me parler. Je fais entrer et j'aperçois un ancien, un type à tous crins, un poilu d'Argonne, un énorme bouquet à la main le tout enveloppé dans un papier journal. un petit mot l'accompagne de la part des anciens qui étaient là le 10 septembre 1914: " 272e régiment d'infanterie 19e Cie 10 septembre 1915 Bois Chevalier. Les Sous officiers, caporaux et soldats qui ont combattu le 10 septembre 1914 ( Petites Perthes) aux cotés de leur Capitaine lui offrent à l'occasion de cet anniversaire et de la prise de commandement de la 19e Cie ces modestes fleurs, avec tous leurs hommages, leur reconnaissance et l'expression de leur sincère dévouement ". Pour le mois de septembre les pertes sont très faibles : 5 tués et 19 blessés. 23e Cie Alfred Porchet , Louis Bouroie tués, CHR Fernand Chivot tué. 19e Cie Emile Poirier blessé. 21e Cie Charles Outrequin blessé, 13e Cie Marius Gabriel , Caporal Eugène Loucle , Auguste Bourdon , Léon Roussel , Auguste Barrau , Honoré Dupuys blessés. 16e Cie Gaston Frion blessé. 15e Cie Dubois Pouillaude blessé. 16e Cie Louis Bourgot tué. 23e Cie Richard Coffin blessé. 20e Cie Joseph Dufrenne blessé. 24e Cie Maurice Potier blessé. 22e Cie Sergent Joseph Cuvellier , Sergent Alfred Marchand blessés. 17e Cie François Terrier blessé. 22e Cie Jules Niquet blessé. 23e Cie Charles Gilleron blessé.