Août 1915 Accueil Septembre 1915 Octobre 19151er septembre 1915 , le 72e RI est toujours en fôret d'Argonne secteur Ravin des Courtes Chausses. Aucun incident particulier n'est à signaler. 3 septembre 1915 , le régiment est provisoirement remplacé sur ses positions par le 91e RI. Les bataillons du 72e RI prennent alors repos aux Islettes et à La Chalade . Le régiment restera à cet emplacement jusqu'au 9 septembre. Le secteur est relativement calme, quelques tirs d'artillerie sont signalés mais n'occasionnent aucune perte. 11 septembre 1915 , les bataillons du 72e RI remontent en ligne toujours dans le même dispositif qu'au debut du mois. Secteur Ravin des Courtes Chausses. Les bataillons garderont ces positions jusqu'au 21 septembre où le régiment sera relevé provisoirement par des éléments du 113e RI (Blois). Le 72e RI remonte en ligne le 25 septembre dans le même secteur.
Du 26 au 30 septembre 1915 , l'ensemble des 3 bataillons du 72e RI est remonté en ligne sur les mêmes positions qu'au début du mois. Les journées sont relativement calmes, seuls quelques tirs d'engins de tranchées sont observés le long des premières lignes. 27 septembre 1915 , l'ennemi attaque dans le secteur des Meurissons, il réussit à s'infiltrer dans les premières lignes menaçant la droite du secteur "Fer à Cheval". A trois reprises les attaques allemandes sont repoussées, le Commandant Geisz commandant la position "Fer à Cheval" fait établir à la droite de son secteur une tranchée Nord Sud qui arrête les tentatives d'infiltration de l'ennemi. Pertes du jour : le S/Lt Lemaire (7e Cie) blessé, 1 tué et 35 blessés 28 septembre 1915 , vers 8h l'ennemi bombarde aux obus asphyxiants les ouvrages 16 et les Courtes Chausses jusque 11h. Le sous secteur de droite attaque les éléments allemands situés dans les premières lignes conquises la veille. Pertes du jour : Lt Gaunevat blessé par éclat d'obus à la jambe et 5 blessés.
Sous Lieutenant Maurice Clergue 8e compagnie 72e RI mort de ses blessures le 16 septembre 1915.